page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
caractéristiques des glacières
définition
fonctionnement
saisons
formation
classification
érosion
hydrologie
concrétions
jura vaudois
Cavité

Les dénivellations étant peu importantes, les glacières du Jura vaudois occupent généralement des cavités à faible développement et peu profondes, fonctionnant en poche à air froid. Certaines d'entre elles possèdent parfois plusieurs orifices situés côte à côte et à même altitude, engendrant des courants d'air complexes. Il ne s'agit pourtant pas de tubes à vent, mais plutôt d'une forme composite.

Type de glacière

Ouvertes de manière à récolter les précipitations de neige, elles contiennent souvent de la glace de névé. Toutefois, celle-ci s'accompagne presque toujours de glace de regel sous forme de concrétions ou d'une couche plus ou moins épaisse recouvrant le plancher ou les parois de la cavité. Il s'agit parfois de formes mixtes, où ni la glace de névé, ni la glace de regel ne semblent dominants.

Volume de la glace

Le volume de glace est relativement peu important par rapport à certaines glacières alpines; les plus vieilles strates ont généralement quelques dizaines, voire une centaine d'année. Quant à l'eau libérée durant l'été souterrain, elle rejoint un réseau complexe, se mélange à l'eau de pluie et se réchauffe progressivement. Elle ne parvient donc pas à influencer le régime et la température des émergences karstiques qu'elle alimente.

massif jurassien inventaire des glacières du Jura vaudois

St-Livres

  leurs caractéristiques

St-George

  quelques fausses glacières

La Genolière

 
plan du site contact bibliographie liens haut