page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution

hydrologie


définition
fonctionnement
saisons
formation
classification
érosion
hydrologie
concrétions
jura vaudois

En retenant de l'eau à l'état solide pendant près de six mois sous forme de neige ou de glace, les glacières influencent les émergences karstiques qu'elles alimentent, et notamment:

leur régime type glacio-nival
étiage en hiver
crue printanière
   
   
leur température anormalement fraîche


Dans le Jura vaudois

L'eau libérée durant l'été souterrain rejoint le plus souvent un réseau complexe et se réchauffe progressivement en se mélangeant à l'eau de pluie. Les glacières sont également trop petites pour pouvoir véritablement influencer le régime d'un cours d'eau contrairement à certaines glacières alpines.

Notons l'existence d'une petite émergence karstique au pied d'une grande paroi qu'on appelle La Fontaine ou plus souvent l'Eau Pendante et qui pourrait être le point de sortie des eaux de fusion du fond de la glacière de Saint-George (BARON 1969). Aucune expérience de coloration n'a semble-il été entreprise pour vérifier l'origine de ce filet d'eau, qui reste aujourd'hui encore énigmatique.

A Chaux-les-Passavant

La fonte des glaces alimente souterrainement l'Audeux, un cours d'eau dont le débit doublerait quasiment en aval de la caverne (BOULANGER 1970). Ce phénomène doit être inexistant aujourd'hui vu la faible quantité de glace (estimation de 700 tonnes en juin 1998).

 
plan du site contact bibliographie liens haut