page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
définition
définition
fonctionnement
saisons
formation
classification
érosion
hydrologie
concrétions
jura vaudois

Les glacières naturelles sont des cavités anormalement froides, qui parviennent à fabriquer de la glace et à la conserver toute l'année, même en été.

 

 
Parfois localisées dans les régions de moyenne, les glacières naturelles constituent les accumulations de glace pérenne de plus basse altitude en Europe continentale.


Caractéristiques du contenu: la glace

La glace peut se présenter sous de multiples aspects et dans des proportions fort variables: concrétions, glace macrocristalline, petits glaciers souterrains autonomes avec ses zones d'accumulation et d'ablation.

glace macrocristalline à St-Livres
(photo: D. Brulhart 01.06.98)
coulée de glace vitreuse à St-Livres
(photo: D. Brulhart 20.07.97)
glacier souterrain à St-Livres
(photo: D. Brulhart 01.06.98)
concrétions de glace à St-George
(photo: D. Brulhart 28.04.98)
stalagmite de glace à St-Livres
(photo: D. Brulhart 01.06.98)
plancher de glace vive à St-George
(photo: D. Brulhart 28.04.98)

Le volume doit néanmoins être suffisant pour que la glace parvienne à passer l'été, sans quoi il ne s'agit plus d'une véritable glacière stricto sensu. Aucun volume minimal n'a semble-il été clairement défini; il doit être de l'ordre de quelques mètres cubes au moins pour que la glace puisse résister aux chaleurs de l'été.
La glace occupe le plus souvent un secteur localisé à quelques dizaines de mètres de l'entrée de la cavité, mais elle peut se développer sur plusieurs kilomètres de long et jusqu'à 300 mètres de profond. Au-delà, l'augmentation du gradient géothermique ne permet plus sa conservation.

Caractéristiques du contenant: la caverne

Les glacières peuvent occuper n'importe quel type de roche. Si elles se localisent surtout dans le calcaire, on les retrouve également dans des roches magmatiques (sur les pentes de l'Etna notamment) ou métamorphiques.
Elles peuvent également posséder toutes les morphologies possibles (développement horizontal, oblique, vertical, à large orifice ou à orifice réduit, à une ou plusieurs entrées, etc). Ce qui importe avant tout, c'est que la cavité puisse se refroidir suffisamment pour fabriquer de la glace et la conserver toute l'année.


définition du dictionnaire
formes associées
les glacières dans la littérature étrangère
 
plan du site contact bibliographie liens haut