page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
dynamique glaciaire
définition
fonctionnement
saisons
formation
classification
érosion
hydrologie
concrétions
jura vaudois

Le rapport entre la quantité de glace formée durant la mauvaise saison et celle qui fond durant l'été (autrement dit le bilan de masse annuel) détermine la dynamique glaciaire.

stagnation

Une glacière est stationnaire si la fusion de la glace estivale est compensée par la formation de glace en hiver

progression Dans le cas d'un excédent de glace, elle est en progression et peut s'insinuer dans des secteurs autrefois vierges

régression Au contraire si la fusion l'emporte, elle est en régression

Une glacière en stagnation est généralement le signe d'une glacière équilibrée et adaptée aux conditions climatiques, pour autant que cet état ne soit pas influencé artificiellement. Elle progresse si les conditions le permettent, jusqu'à ce qu'un nouvel équilibre soit atteint. Elle régresse enfin en raison de multiples facteurs, tant naturels qu'anthropiques. C'est notamment le cas des glacières du Jura vaudois, qui ont profondément régressé suite à la canicule de l'été 2003. A titre d'exemple, le dôme de glace de la glacière de St-Livres a totalement fondu.


formation de la glace
renouvellement de la glace
 
plan du site contact bibliographie liens haut