page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
glacière de St-George: stabilisation
tardiglaciaire
postglaciaire
cause
st-george
bilan
conclusion
Au cours des années 1980 environ, le plancher semble s’être stabilisé à -20 mètres de la surface. Le relevé topographique de 1989 ainsi que nos mesures effectuées en été 2000 coïncident. La glace aurait-elle atteint un état d’équilibre ?

Si son renouvellement a été fortement diminué en raison des faibles chutes de neige, les éboulis et les débris minéraux répartis sur le plancher de glace semblent toutefois protéger le glacier en formant une couverture thermique, et ralentir ainsi la fusion. L’hypothèse d’un bilan de masse nul devra être vérifiée durant les prochaines décennies.
méthode surexploitation régression
  convalescence stabilisation
     
 
plan du site contact bibliographie liens haut