page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution

effondrements

tardiglaciaire
postglaciaire
cause
st-george
bilan
conclusion

Un effondrement naturel peut être à l'origine d'une modification du microclimat d'une glacière et de la fusion accélérée de la glace.
Un tel phénomène est probablement à l'origine de la disparition de la glacière de la Genolière dans la dernière moitié du XIXe siècle.


En août 1861 un plancher de glace vive ainsi qu'un pilier de glace occupait le fond de la glacière. Quatre ans plus tard la cavité était encombrée de rocaille, issue de l'effondrement d'un second puits situé à environ 3 m de l'orifice principal, et elle ne présentait que quelques colonnes de glace mouillées et fragiles qui s'effondrèrent peu à peu dû à de fortes pluies (BROWNE 1865).
L'apparition de ce nouvel orifice est vraisemblablement à l'origine de la régression de la glace. Il facilite la circulation d'air en été et augmente les infiltrations d'eau.
Depuis cet effondrement, la glacière de la Genolière est devenue une glacière temporaire: la glace continue à se former durant la période froide de l'année mais disparaît avec le réchauffement estival.

autres facteurs de régression


climat bâchage surexploitation
inondations désobstructions tourisme
déboisements effondrements  
 
plan du site contact bibliographie liens haut