page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
naturalistes
exploitation
glacières artificielles
naturalistes
spéléologues
tourisme
croyances

L'origine des glaces souterraines est restée pendant bien longtemps énigmatique.

Les premières études

Elles remontent au XVIIe siècle, lorsque l'extraction de la glace attire soudainement l'attention des physiciens. On trouve auparavant quelques allusions, notamment chez POISSENOT (1586), qui utilise le terme "froidière" ou encore chez GOLLUT (1592), mais il s'agit plutôt de descriptions sommaires qui figurent dans des récits de voyage ou dans des livres d'histoire.

La querelle scientifique

Durant près de trois siècles, les études vont se succéder car le corps scientifique de l'époque ne parvient pas à se satisfaire des résultats présentés. Il faut dire que les théories proposées invoquent fréquemment des causes extraordinaires et qu'elles s'appuient bien souvent sur des croyances populaires ou sur des expériences en laboratoire qui ne peuvent en aucun cas se vérifier à l'échelle d'une glacière.
Plusieurs recherches sont effectuées dans le massif jurassien, principalement à Chaux-les-Passavant. Dans le Jura vaudois, Saint-George, Saint-Livres et la Genolière font également l'objet d'études très détaillées.

Parmi les différents savants, deux théories s'opposent radicalement:

La théorie du chaud

La théorie du froid
 
plan du site contact bibliographie liens haut