page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
sources d'eau
exploitation
glacières artificielles
naturalistes
spéléologues
tourisme
croyances

Véritables sources d'eau, figées par le froid, les glacières ont parfois permis d'alimenter les populations des régions à forte aridité estivale (MAIRE 1990).

Le Jura vaudois

Comme toute région karstique, le Jura présente une certaine aridité; il ne possède qu'un faible réseau hydrographique de surface qui se concentre sur les horizons marneux, imperméabilisés par de la moraine de fond, ou recouverts d'argiles de décalcification. Sur la majorité du relief, l'eau de pluie disparaît rapidement dans les fissures de la roche et rejoint un vaste réseau souterrain.
A la fin du XVIIIe siècle, on caressait ainsi l'espoir de capter de l'eau dans la glacière de la Genolière (la Boussole No 11). Si cette tentative témoigne du rôle incontestable que peut jouer une glacière, les habitants du Jura vaudois ont rarement utilisé l'eau de glace et ont généralement opté pour d'autres techniques, mieux adaptées. Les précipitations estivales étant fréquentes, il leur suffit de collecter l'eau de pluie dans des citernes à partir d'un système de gouttières installé sur les toits des alpages.


lieux frais commerce de la glace Saint-Livres
sources d'eau glace de glacier Saint-George
carrières de glace glace de lacs et rivières Autres glacières
 
plan du site contact bibliographie liens haut