page d'accueil
présentation des glacières et des hommes évolution
Glacière artificielle d'Allaman
exploitation
glacières artificielles
naturalistes
spéléologues
tourisme
croyances

Les vestiges de cette glacière artificielle ont été mis à jour en 1979. On ne trouve plus que la partie basse de la structure, un puits de 4.8 m de profond sur 3 m de diamètre en surface et 1.2 m en profondeur. A 90 cm du fond, on rencontre les restes d'une structure destinée à retenir les masses de glace accumulée et à permettre l'égouttement des eaux de fusion qui s'échappent par un écoulement latéral pratiqué au niveau du fond de la glacière.

glacière artificielle d'Allaman
(relevé et reconstitution archéologique:Olivier Feihl)

La partie sommitale a été arrasée. Sur la base d'exemples analogues, on suppose que les parties manquantes s'élevaient au moins à 4 m au-dessus de ce qui est conservé actuellement. La hauteur de l'espace vide interne devait atteindre 8 m, pour un volume permettant d'accumuler 15 m3 de glace ou de neige tassée.
Il s'agit donc d'une petite glacière maçonnée, de forme conique qui devait servir uniquement aux propriétaires du château d'Allaman. Probablement construite à la fin du XVIIIe siècle, elle a été démolie au cours de la première moitié du XIXe siècle (WEIDMANN, D 1979).

historique et caractéristiques architecturales des glacières artificielles
Glacières artificielles du Pont
 
plan du site contact bibliographie liens haut